Vous êtes ici : Accueil > Politique éducative > Projets > Une rentrée post-confinement...
Publié : 6 septembre

Une rentrée post-confinement...

Parce que le confinement est venu bousculer la vie des élèves et des adultes, les équipes du Lycée de la Vallée du Cailly ne pouvaient concevoir d’accueillir les élèves dans les conditions habituelles.

Que ce soit pour les nouveaux-elles élèves de seconde qui n’ont pu se familiariser avec le lycée ou pour les ancien-nes qui, pour la plupart, avaient quitté le lycée depuis six mois, nous avons réfléchi un dispositif d’accueil qui permette à chacun-e de se réapproprier sa posture d’élève avant d’entrer en apprentissage, et ce, pour éviter de potentiels décrochages précoces.

Nos objectifs ont été d’offrir des espaces de parole libérée post-confinement, de remettre les élèves en confiance et de développer chez chacun-e un sentiment de compétence, mais aussi pour les secondes, d’aller à la rencontre de l’autre et de faire réellement connaissance avec chaque élève de la classe tout en s’appropriant les espaces de vie.

Le dispositif s’est articulé en ateliers pour tou-tes sur la semaine du 1er au 4 septembre, conçus différemment selon les niveaux :

- Pour les secondes, des ateliers sur les compétences psycho-sociales ont permis un retour sur l’expérience vécue, la découverte de ce qui nous rassemble mais aussi l’appui sur ses forces propres et la possibilité de s’initier à la relaxation.

Pour mieux s’approprier les lieux, l’ « escape game » a permis de découvrir l’ensemble des espaces de vie en toute autonomie, et ce, après un petit déjeuner pédagogique partagé tou-tes ensemble.

Un atelier numérique a favorisé la prise en main de l’ENT mais aussi de se familiariser avec des pratiques indispensables à la continuité pédagogique.

Enfin, trois heures sur les plateaux sportifs ont fini de créer une cohésion de classe ainsi qu’un temps prévu à la Maison Des Lycéens pour en découvrir toutes les ressources.

- Pour les Premières et les Terminales, l’enjeu était plutôt d’entrer en lecture par des ateliers au CDI mais aussi de privilégier l’oral par des espaces de parole, y compris en anglais, qui ont permis d’aborder la question du confinement dans le monde.

Enfin, un temps était consacré aux grandes échéances du nouveau bac 2021.

Cette rentrée en douceur semble avoir permis à l’ensemble de la communauté éducative de faire corps pour s’adapter au contexte sanitaire contraignant et entrer en apprentissage avec enthousiasme et confiance dès le 7 Septembre.

Le petit plus : un piano dans l’agora où déjà les élèves jouent et chantent pour oublier la lourdeur des sens de circulation...