Vous êtes ici : Accueil > Suivi élève > Fiche de suivi

Documents joints

Publié : 29 avril

Fiche de suivi

Fiche de suivi élève

La fiche de suivi est un outil régulièrement mis en place, notamment au collège lorsqu’un accompagnement personnalisé se met en place autour d’un élève en difficulté. Il n’existe pas de fiche de suivi type. Cette dernière est à adapter au profil de l’élève afin qu’elle soit utile.

La fiche de suivi n’est pas une punition mais davantage un moyen d’aider un élève en difficulté. Par conséquent, et pour fournir une aide efficace, il est important de prêter attention aux comportements de l’élève en classe.

Qui met en place une fiche de suivi ?
La plupart du temps, la fiche de suivi est mise en place et demandée par le Professeur Principal de l’élève. Mais elle peut également émerger du CPE ou du Chef d’Etablissement.

Dans quels cas utiliser une fiche de suivi ?
-  pour l’élève qui ne fourni aucun travail en classe ou à la maison
-  pour un élève dissiper en classe, bavard, qui manque de concentration

La fiche de suivi nécessite la collaboration active de l’ensemble de l’équipe pédagogique de l’élève. En effet, cette dernière est à remplir heure par heure par les enseignants de l’élèves. L’élève présente la fiche de suivi à chaque début d’heure à son enseignant, qui devra lui rendre complétée à la fin de l’heure de classe.

La fiche de suivi est à consommer avec modération, sur une courte durée, mais peut avoir des résultats très positifs avec certains élèves.

Fiche de suivi classe

La fiche de suivi peut également être mise en place au niveau d’une classe entière.

Pourquoi mettre en place une fiche de suivi classe ?
Cette dernière est mise en place pour répondre à une problématique collective : lorsque l’attitude générale de la classe est agitée, bruyante et réticente au travail scolaire notamment.

Quels sont les objectifs de la fiche de suivi collective ?
L’objectif de cette fiche de suivi est de responsabiliser les élève de la classe et de leur faire prendre conscience que le comportement de chacun nuit à l’ambiance de travail de la classe dans sa globalité. Le but est de pouvoir recadrer rapidement les manquements, mêmes mineurs.
Cela permet d’impliquer les délégués dans leur rôle de modérateur de la classe.