Vous êtes ici : Accueil > Métier du CPE > Outils informatiques > Les nouvelles technologies : des solutions ou des ennuis ?
Publié : 7 juillet 2011

Les nouvelles technologies : des solutions ou des ennuis ?

Les nouvelles technologies : des solutions ou de nouveaux ennuis ?
Alain BECHET, CPE, membre du GRAPE.

L’informatisation croissante de la profession est certainement un vecteur important de cette évolution. En effet, l’outil informatique doit permettre au CPE de se dégager du temps en s’épargnant le pensum de la saisie et de l’envoi des courriers. Le logiciel GEP (Gestion Elèves Personnels) a commencé la modernisation de la fonction en reléguant les tâches d’envoi de courrier au second plan et en permettant une gestion plus rapide des absences. Actuellement, avec « Sconet Absences », les progrès sont encore plus grands : le logiciel ouvre les portes de moyens de communication plus importants (SMS, Email,…). La mise en réseau informatique des classes devrait permettre dans tous les établissements, à terme, une saisie en temps réel des absences par les enseignants. L’informatique a entraîné une petite révolution dans nos pratiques et l’utilisation d’autres logiciels (suite bureautiques, constitutions de tableaux, utilisation de gestionnaire de bases de données,…).
L’Email réduit les distances et permet une collaboration plus large de tous entre tous. Les nostalgiques du gros « registre d’absences et retards » regretteront cette évolution. Pourtant, ce temps précieux gagné par le CPE lui permet de travailler plus finement à la résolution des cas individuels et de se consacrer à des activités éducatives avec des groupes d’élèves. L’apparition des nouvelles technologies est paradoxalement source de soulagement pour le CPE mais elle lui occasionne la gestion de conflits !
En effet, les portables qui sonnent en cours, les bagarres entre élèves à cause de noms d’oiseaux échangés par SMS ou sur des blogs génèrent des conflits que le CPE doit désamorcer et gérer. Avec ces technologies, ce qui est de l’ordre de l’intime rentre vite dans la sphère publique et se propage à une vitesse vertigineuse. L’exemple de photos peu glorieuses passant de portable à portable, d’intrusion, de bagarres suite à des échanges sur les blogs sont caractéristiques.
Plusieurs axes de travail permettent de régler et de prévenir ces conflits :
1) Une attitude de fermeté à l’égard des débordements occasionnés par une mauvaise utilisation de ces modes de communication. Il s’agit ici d’un rappel à la loi en convoquant l’auteur et ses parents.
2) Appel à la vigilance de tous. Les parents sont les premiers concernés. Les collègues enseignants, les CPE, les assistants d’éducation doivent intervenir courtoisement mais fermement sur l’utilisation abusive des portables, Mp3,…
3) Réserver un espace privilégié, dans l’établissement, pour l’utilisation des portables, Mp4,…
4) Une collaboration entre professeur documentaliste et CPE permet d’éclairer les élèves sur la Netiquette (règles de savoir-vivre et de bonne conduite sur le Net :
-  animation de séquences éducatives sur certaines compétences du B2I (Brevet Informatique) comme « adopter une attitude responsable » en amenant les élèves à protéger leur vie privée en réfléchissant aux informations personnelles qu’ils communiquent,
-  en connaissant la charte informatique de l’établissement (protection des données nominatives).